Accueil
Question Réponse

Les R.V. ci-dessous
MCES-Corporel
Cité Zen Massages

barre de navigation barre de navigation

Orthodontie Douce ?

Dr Alain Panetier

Je suis persuadé qu'une orthodontie douce et efficace est avant tout préventive.

J'entends par orthodontie douce, une thérapie sans extraction et sans appareillage lourd.

L'ontogénèse a déjà construit 60% du massif facial à 4 ans. Cette croissance est dirigée par les fonctions de ventilation, de succion et de mastication.

En même temps que se forme la face, et en interdépendance, s'édifient la colonne cervicale et la jonction cervico-cranienne. Cette région est directement en rapport avec les fonctions d'oculo-motricité et de posture.

Tout est donc intimement lié. Il est essentiel que ces fonctions soient les plus adéquates (physiologiques) pour que la croissance cranio-faciale soit la plus harmonieuse, aboutissant à une occlusion dentaire satisfaisante.

Dans les malocclusions, la donne génétique est marginale et le plus souvent compensée par une bonne fonction. Par contre il y a une forte influence des facteurs transgénérationnels.

J'ai l'habitude de dire à mes patients que 100% des mammifères sauvages vivant dans leur milieu naturel, ont une occlusion "parfaite" parce qu'ils ont des fonctions physiologiques "normales". Les autres ayant été progressivement éliminés par la sélection naturelle.

Les hommes, grâce à leur entourage familial et social, peuvent vivre très bien avec des dysfonctions (et c'est heureux).

Ces dysfonctions étant forcément le té;moignage de "quelques choses" qu'il pourra être intéressant de déceler.

L'orthodontiste voit les enfants, souvent trop tard, quelques fois en suivant les conseils, de bonne foi, du dentiste de famille : "attendez qu'il ait toutes ses dents définitives".

NON, il faut conduire très tôt votre enfant chez le dentiste (4 ans), même si vous trouvez qu'il a de jolies petites dents bien alignées et bien serrées. En effet les dents de laits doivent être espacées afin que les dents définitives, plus larges, aient la place pour évoluer normalement.

De même s'il y a un décalage vers l'avant ou bien à droite ou à gauche entre les dents du haut et les dents du bas, il faut intervenir rapidement.

Tous ces problèmes sont en rapport avec la croissance des mâchoires, qui peut tout à fait être dirigée, modifiée chez les jeunes enfants, sans traumatisme. Plus tard il sera nécessaire de retirer des dents définitives pour établir une bonne occlusion.

Suite de l'information :

MCES-Corporel / Mentions légales / contact / 9 rue Fenoux 75015 Paris